Nouvelle
  • Ո՜վ ցաւագին Տիրամայր, ահա քու առջեւդ կը խոնարհիմ իբր խեղճ մեղաւոր: Ընդունէ՛ աղօթքներս եւ արցունքներս:
    Ողջոյն քեզ Մարիամ...
    Ո՜վ ցաւագին Մարիամ, բարեխօսէ՛ ինծի համար, որ քեզի կը դիմեմ: Ո՜վ ցաւագին Տիրամայր, հոգիս յուսահատ է եւ կարիքներու բեռին տակ կքած: Զօրացո՛ւր եւ մխիթարէ` զիս զաւակդ: Կը սիրեմ քեզ եւ կը պաղատիմ քեզի:
    Ողջոյն Քեզ Մարիամ...
    Ո՜վ ցաւագին Մարիամ, բարեխօսէ՛ ինծի համար, որ քեզի կը դիմեմ: Ո՜վ ցաւագին Տիրամայր, սրտիս մէջ կը ծագի յոյսը՝ թէ զիս պիտի լսես անպայման: Այս է շնորհքը (...) որ կ'ակնկալեմ քեզմէ եւ ամբողջ սիրտս կը նուիրեմ քեզի:
    Ողջոյն Քեզ Մարիամ...
    Ո՜վ ցաւագին Մարիամ, բարեխօսէ՛ ինծի համար, որ քեզի կը դիմեմ: Ամէն:

  • Տէր Յիսուս, Երանելի Իգնատիոս Մալոյեանը Քեզ շատ սիրեց իր կեանքին ընթացքին ու յաճախ դիմեց Քեզի արտասանելով Քու Ս. Անունդ։ Ան՝ իր կեանքն ալ զոհեց Քու սիրոյդ եւ ժողովուրդիդ փրկութեան համար՝ յանձն առնելով չարչարանքներն ու մարտիրոս- ութիւնը։ Շնորհէ՛ մեզի, ո՜վ Տէր, անոր բարեխօսութեամբ, հետեւեալ շնորհքը..., զոր Քեզմէ կը խնդրենք, որպէսզի կարենանք հետեւիլ անոր օրինակին, նմանիլ անոր առաքին- ութիւններուն եւ տեսնել օր առաջ անոր պսակումը փառքով, զոր Եկեղեցին կը շնորհէ սուրբերուն։ Ամէն։
    Հայր մեր... Ողջոյն քեզ... Փառք Հօր...

CEREMONIE D’INAUGURATION OFFICIELLE DE LA BIBLIOTHEQUE DU COUVENT DE BZOMMAR

C’est dans l’ancien séminaire rénové qu`a pris place la nouvelle bibliothèque du couvent de Bzommar, dont l’inauguration officielle s’est déroulée le samedi, 29 juillet 2017, à 7heures du soir, sous la présidence de Sa Béatitude le Catholicos Patriarche Grégoire Pierre XX.


Etaient présents à la cérémonie le Nonce Apostolique au Liban, Mgr. Gabriel Cacia, l’Ambassadeur de l’Arménie au Liban, Mgr. Samuel Meguerditchian, une délégation du clergé et des ordres religieux, ainsi qu’un grand nombre de représentants des institutions religieuses, politiques et culturelles.
Après de longs mois de travaux, il va sans dire que l’ensemble du bâtiment consacré à la bibliothèque, est à présent entièrement remis à neuf et permet d’accueillir, dans un environnement agréable et convivial, toutes les passions de lecture et de culture.
A la cérémonie, après l’exécution des marches libanaise et arménienne, a pris la parole le vice-recteur du séminaire, le Rév. Père Machdots Zahtérian, qui déclara ouverte la cérémonie et fournit certaines informations sur le butde ce projet , disant que l’ouverture de la nouvelle bibliothèque est une porte d’entrée pour la culture et l’enseignement , un espace d’information largement ouvert et conçu spécialement pour les penseurs et les écrivains de notre temps , en vue de leur permettre un accès facile aux archives et aux anciens livres arméniens.Ensuite il fit lecture du message envoyé de la part du ministère de la culture d’Arménie , dans lequel , madame la ministre Hranouche Hagopian, rend hommage aux efforts déployés par le Couvent de Bzommar pour réaliser ce grand projet et affirme que la transmission de la culture est une mission à laquelle le ministère adhère totalement et l’encourage pleinement .
Ensuite les séminaristes du couvent firent entendre deux chants dédiés à saint Grégoire de Nareg et au bienheureux Archevêque Ignace Maloyan, tandis que le jeune Kévork Kéchichian interpréta sur sa flûte un hymne à la gloire de la Sainte Vierge et un chant mélodieux du grand compositeur Komidas .
Après la séance musicale, le Rév. Père Movses Donanian, bibliothécaire du couvent , prit la parole et dit : « Après de longues démarches et après plus d’un an de travaux de rénovation , le Conseil du Couvent de Bzonmmar finit par ouvrir enfin les portes de cette nouvelle bibliothèque , dont la superficie a doublé , pour offrir plus de services au public . A présent, la bibliothèque dispose de plusieurs espaces. A l’entrée, une grande salle de lecture, une longue rangée d’armoires avec six chambres à côté ; une salle polyvalente et une grande pièce pour réunion, genre de grand salon pour des causeries et animations ; plusieurs ateliers sont organisés tout au long des espaces, avec de petits ateliers pour rénovation et reliure de livres anciens. C’est d’autant plus vrai que cette bibliothèque possède une collection de livres pouvant atteindre plus de 60.000 volumes anciens et nouveaux, répartis sur deux étages. D’où la nécesssité d’une grande main d’œuvre, d’entretien et de ménage, outre les employés spécialisés dans l’art iconographique et photographique. Il ajouta, disant que la bibliothèque de Bzommar est un trésor enfoui, où des richesses culturelles immenses y sont cachées et qui attendent à ce qu’on les déterre. Que ce soit la bibliothèque ou que ce soit ces livres enfouis, tous ont besoin de personnels, de chercheurs, d’écrivains, d’historiens et de personnes spécialisées. Notons que la nouvelle bibliothèque dispose, entre autres, de grandes espaces capables de contenir de milliers de livres et d’organiser plusieurs champs d’activités. Elle peut être considérée comme la cinquième bibliothèque en Orient, vu son passé et son importance.
Intercalée d’une séquence musicale entrainante, animée par deux chants exécutés par Jean Koukédjian et accompagnéeau piano par Nicolas Sakri, la cérémonie continua et fut suivie de la projection d’une vidéo sur l’ensemble de la bibliothèque, préparé par le Rév. Père Machdots Zahtérian.
Ensuite, ce fut le Vicaire patriarcal de l’Institut du Clergé Patriarcal de Bzommar qui prononça le discours d’inauguration. « Je tiens à remercier cordialement, dit-il, les membres du conseil du couvent qui n’ont en rien ménagé leurs efforts pour nous aider à mener à bien ce projet d’aménagement. Ce fut une nécessité .Dans les grandes bibliothèques se poursuit jour après jour cette grande aventure de l’humanité que sont la recherche, les études et la pensée.
Nous voulons donc, que cette nouvelle bibliothèque soit ouverte, à la fois sur l’époque contemporaine et en même temps, comme toute bibliothèque, rester l’héritière d’un riche passé, auquel nous devons beaucoup et qui ne doit cesser de nous inspirer.
Remarquable par ses collections et ses documents, cette bibliothèque est la cinquième bibliothèque en Orient et elle dispose de l’un des plus beaux fonds patrimoniaux arméniens et régionaux. Elle peut compter beaucoup dans lavie d’un étudiant, dans la vie d’un enseignant-chercheur, d’un historien ou d’un écrivain.
Pour cela, je tiens à saluer aussi l’engagement du personnel de la bibliothèque, qui a grandement contribué et ne cesse de contribuer à sa réussite. Je vous remercie ».
A l’issue de la cérémonie et après une ambiance festive , le mot de clôture fut donnéà Sa Béatitude le Patriarche .Celui-ci a tenu de remercier le Vicaire patriarcal de l’Institut du clergé patriarcal et les membres du conseil pour l’organisation de la cérémonie d’inauguration , qui selon lui s’inscrit dans le cadre , d’une part , des objectifs d’enseignement et de culture et , d’autre part , des objectifs d’attachement aux patrimoines religieux , spirituels et scientifiques, qu’ontpoursuivis les prédécesseurspatriarches et membres de l’Institut. Par ailleurs, il a exprimé sa satisfaction et sa reconnaissance au ministre de la culture de la République d’Arménie pour avoir collaboré au développement de la bibliothèque, dont l’objectif est de faire rayonner la littérature et l’art arméniens et pour son engagement à créer, à travers le ministère et le couvent de Bzommar, un cadre institutionnel propice à la mise en œuvre d’une coopération durable.
Il a rendu hommage ensuite aux prêtres du couvent, qui ont joué un rôle déterminant dans le développement de la bibliothèque et furent les meilleurs conservateurs des livres. Il s’est limité à ne citer que quelques-uns, dont Mgr. Mesrob Terzian et les R.R.P.P.Khachig Atanassian et Antranig Gueranian. Il a souligné, en plus, le soutien nécessaire et efficace que ceux-ci ont apportée à la bibliothèque, s’occupant du livre ancien et des archives. Ceux-ci, en vérité, ont porté aussi un intérêt particulier aux méthodes de catalogage en dressant un inventaire des livres et collections conservés dans la bibliothèque.
La cérémonie fut clôturée par une tournée à travers les salles de la nouvelle bibliothèque, suivie d’une joyeuse réception, offerte par le conseil administratif du couvent, sur la terrasse.

 

inside picture